Comment se porte l'éolien Français

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment se porte l'éolien Français

Message par Carré Jean le Jeu 21 Jan - 17:59

Léolien Français se porte mal.
L'on voit actuellement la pluspart des parcs éoliens projetés refusés par l'administration,
surtout sur les sites favorables, le matériel manque de fiabilité et de longitivité, dès maintenant sur le plan financier la sonnette d'alarme résonne.
La baisse de plus de 30% des tarifs d'achat (pourtant garantis) pour le photovotaîque annonce
celle qui sera pratiquée pour l'éolien. Baisse auquel s'ajoutera les minotations de tarif pour irrégularités
de production qu'ils ne manqueront pas d'appliquer.
Comme je l'écrits ailleurs, il faut un matériel performant et fiable, adapté a l'exploitation du vent.
J'ai fait un prototype, il a ving six ans de fonctionnement sans jamais avoir été mis à l'arret, cent ans
en machine de série n'est pas une vue de l'esprit.
Si l'éolien n'est pas compétitif par lui mème sans artifices financiers, il ne peut avoir d'avenir.

Carré Jean
Assidu

Messages : 155
Date d'inscription : 06/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par niavlysm le Ven 22 Jan - 10:20

Effectivement l'eolien ne se porte pas au mieux,
Mais je ne pense pas que cela soit dû à la technologie des machines...
Beaucoup de constructeurs proposent déjà des machines fiables et performantes: Enercon, Nordex, Vestas,...
Je pense que comparer une machine de 30kW à une machine de 3MW n'est pas très judicieux... Les technologies employées ne sont pas les mêmes. Les arrêts maintenance sont indispensables pour assurer une longévité de production des machines.

niavlysm
Assidu

Messages : 183
Date d'inscription : 02/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par rudybr62 le Ven 22 Jan - 15:45

si l'éolien se porte mal ,c'est la raison pour l'embauche est trés dur pour ma part je passe des entretiens actuellement pour 2 entreprises mais ls chantiers sont au STOP pour plusieurs raisons ce la fait depuis Nov 2009 c'est trés dur pour le moral si autres infos merci à tous

rudybr62
Nouveau

Messages : 20
Date d'inscription : 17/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment se porte l'éolien Français

Message par gallais le Ven 22 Jan - 17:06

Bjr!
Je suis en période de reconversion, je désirerais être technicien de maintenance pour parcs éoliens. Peux-tu me dire dans quelles sont les sociétés passes-tu des entretiens,et dans quelles régions de France elles recrutent le plus.
Je te remercie.

gallais
Assidu

Messages : 236
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Admin le Ven 22 Jan - 21:00

L'éolien est sain, il est viable, le développement mondial le montre.



Mais en France, les hauts placés n'aiment pas et les bâtons dans les roues ont fini par ralentir la machine.
Pays de ...

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Carré Jean le Ven 22 Jan - 21:51

Niavlysm,
Je ne connais pas votre parcourt.
Depuis plus de soixante ans je vis avec l'éolien, (pas de l'éolien).
J'ai eu connaissance de multiples travaux et études des vents, et si je dis que le matéreil actuel,
même Vestas, Nordex et autres, n'est pas vialble, performant, et amortissable c'est exact.
Un esprit logique et informé n'a pas besoin d'avoir fait les hautes écoles pour comprendre.
Seulement de ne pas avoir d'oellières, de ne pas hurler avec les loups.
Leur matériel est fait pour employer des technologies, non le vent, je sais ce que je dis.
Sur le plan local, une entreprise se trouve en difficulté dans les éléments qu'elle fournis, elle n'y est
pour rien, c'est la conception des aérogénérateurs qui est en cause.
La première des choses sur laquelle vous devriez vous documenter, c'est le vent !
C'est l'élément naturel à utiliser, il est comme il est, vous, moi, et les autres n'y peuvent rien !
Pour le reste, cela relève de la physique mécanique.
Oui, il y a eu une énorme progression du developpement de l'éolien.
Partant de zéro çà n'a rien d'extraordinaire. Mais attendons la suite.
Avec le nucléaire qui ne pratique pas la vérité des coûts de l'électricité, le résutat est vu d'avence !
Cà ne me réjouis pas.

Carré Jean
Assidu

Messages : 155
Date d'inscription : 06/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par rudybr62 le Sam 23 Jan - 9:58

je te donne ls infos quand c'est ok pour moi car en ce moment trés dur ls embauches aprés il faut chercher sur le net merci de ta comprehension

rudybr62
Nouveau

Messages : 20
Date d'inscription : 17/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment se porte l'éolien Français

Message par gallais le Sam 23 Jan - 15:41

d'accord merci beaucoup!

gallais
Assidu

Messages : 236
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par niavlysm le Lun 25 Jan - 9:50

Carré,

Carré Jean a écrit:J'ai eu connaissance de multiples travaux et études des vents, et si je dis que le matéreil actuel, même Vestas, Nordex et autres, n'est pas vialble, performant, et amortissable c'est exact.
effectivement, si vous le dites c'est que cela doit être exact... Rolling Eyes
désolé mais je suis un technicien j'ai besoin d'arguments pour comprendre, je ne mets pas pour autant votre parole en doute mais je trouve ça un peu leger de vous croire sur parole juste parce que vous le dites et ce malgré vos 60 ans d'expérience...

Carré Jean a écrit:Leur matériel est fait pour employer des technologies, non le vent, je sais ce que je dis. Pour le reste, cela relève de la physique mécanique.
Sans cela comment produire de l'electricité ??? il faut bien associer les deux, non?

Pour finir, malgré vos 60 ans d'expérience et vos belles paroles vous n'arriverez pas à convaincre grand monde sans arguments, n'ayez pas peur: devellopez, exposez vos idées, expliquez nous le secret de votre fabuleuse éolienne.
Dites nous quel(s) éléments des éoliennes actuelles ne sont pas (ou mal) adaptés pour utiliser le vent (aéraulique, mécanique, electrique ... )

Cordialement.

niavlysm
Assidu

Messages : 183
Date d'inscription : 02/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par olivier le Lun 25 Jan - 15:57

Carré Jean a écrit:
La baisse de plus de 30% des tarifs d'achat (pourtant garantis) pour le photovotaîque annonce
celle qui sera pratiquée pour l'éolien.


Absolument pas, cela n'a aucun rapport.

Pour rappel, le tarif PV n'a pas baissé de 30% d'un coup, c'est juste que maintenant (et vu que la France aime bien faire compliqué quand on peut faire simple) les tarifs vont de 58c€/kWh à 42c€/kWh, donc la baisse est de maximum 30% selon des cas précis, merci de ne pas généraliser.

Ensuite, concernant les tarifs de l'éolien, ceux-ci correspondent au prix du marché de l'électricité, c'est-à-dire 8c€/kWh, et en plus, la baisse programmée de 2% par an (pour les nouveaux contrats, par pour ceux en cours) est connue depuis 2006. Donc les tarifs éolien (comme ceux de la biomasse, de la géothermie ou de l'hydraulique), ne vont pas changer car ils correspondent au marché et n'entraînent pas de hausse significative de la CSPE (parce qu'en comparaison les 8c€ de l'éolien ne sont pas comparables aux 42, 50 ou 58c€ du PV).

Sinon, je rejoins votre avis sur le fait que l'éolien n'est pas vraiment encouragé en France en ce moment mais pas pour les mêmes raisons:
- Mise en place des ZDE (un truc théoriquement viable mais qui concrètement ne sert pas à grand chose et allonge des procédures déjà longues)
- Classement en ICPE des éoliennes (un truc quand même hallucinant en Europe et dans le monde, les éoliennes comparées aux sites Seveso, mais par contre, comme par hasard, rien de tout cela pour l'énergie nucléaire)

Et encore récemment, les attaques portés par une mini-poignée de parlementaires pour tripler la compensation de la TP, mais uniquement pour l'éolien (et tiens, encore comme par hasard, pas pour l'énergie nucléaire), bon heureusement, la base de calcul est revenue à son point initial et non à son triplement.

Concernant la fiabilité, faut pas déconner, des constructeurs comme Enercon qui a bientôt 30 ans d'expérience proposent du matériel très fiable et suivi (et surtout, loin de moi l'idée de vous dénigrer, mais votre expérience se limite à 1 machine sur 1 site, alors que là on parle d'expérience de milliers de machines réparties sur une grande partie du globe).

olivier
Assidu

Messages : 188
Date d'inscription : 09/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Carré Jean le Lun 25 Jan - 19:35

A tous,
Olivier
La baisse de 30 %, elle se trouve sur ce forum.

niavllysm,
Vous êtes un technicien, très bien. Moi je suis un praticien qui réfléchi.
Oui, Des grands constructeurs, Danois en particulier, n'aiment pas installer où il y a du reliel, et
en dessous d'une certaine latitude à cause des perturbations therniques. Renseignez vous !
Oui, l'emploi de technologies selon des pensées cadrées n'est pas seulement un mal français. J'en ai fait expérience avec un honnète homme qui avait fait un long séjour au USA, j'en suis heureusement bien sorti.
Trop long de raconter ici cette histoire !
Mes idées, les exposer, mais c'est ma vie, elle m'appartient mais venir voir ce que j'ai fait ne vous est pas interdit.
Les éléments non adaptés ? Il ne suffit que d'une patte mal faite pour qu'un siège boite.
Les bases sont fausses, les cahiers des charges est creux

gallais,
Avec qui d'accord ?

A tous,
je dis documentez vous sur le vent, n'ayez pas d'idées toutes faites, d'opinions avant d'avoir fait le tour de la question des réalités du vent, de la physique élémentaire.
C'est un chemin très long à parcourrir, pour l'avoir fréquenté j'en suis concient, comme de ne pas en avoir atteint le bout.
Mais les faits ont confirmés le chemin déjà parcourru.
Etre en mesure de penser librement en dehors de toute école est une voie bien pénible et solitaire.

Carré Jean
Assidu

Messages : 155
Date d'inscription : 06/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par niavlysm le Mer 27 Jan - 9:24

mouais ... Rolling Eyes

niavlysm
Assidu

Messages : 183
Date d'inscription : 02/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Carré Jean le Jeu 28 Jan - 11:56

niavlysm Bonjour !

mouais ? vous ne semblez pas comprendre mes positions, mes travaux, mais je ne comprend pas votre langage.

Je ne suis peut ètre pas assez évolué ?

Mes respects

Jean

Carré Jean
Assidu

Messages : 155
Date d'inscription : 06/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par sportiveco le Ven 5 Fév - 16:50

C'est très impressionnant

sportiveco
Nouveau

Messages : 31
Date d'inscription : 05/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://en-gb.facebook.com/pages/Setif-Algeria/These-de-Projet-Op

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par chatbotte le Sam 3 Avr - 16:37

Bonjour.

C'est vrai que nous sommes confrontés à des résistances dont nous n'avions pas l'habitude.
Il y a un territoire que j'observe de près, sans y investir : c'est l'Aveyron.
Je l'ai écrit ailleurs : c'est un concentré de ruralité française, de la sociologie aux paysages.

Je crois que nous avons crée les résistances auxquelles nous sommes confrontés. Nous avons une grande part de responsabilité.

Dans le département que j'ai cité, soit on massacre un paysage, en lui enlevant son caractère identitaire, soit on déclenche un conflit social, politique, ou de famille. Avec humour, je dirais que, certes, le vent y est bon, mais socialement... C'est à fuir !

Quand on déclenche un conflit, quand on massacre un paysage, nous nous discréditons. On ne croit plus à notre propre discours écologique : il ne suffit pas. Les opposants ont compris que l'enjeu était d'abord financier et que le citoyen qui ne reçoit rien n'aura que les inconvénients de ce que nous apportons.

Nous devons peut-être cesser d'intervenir partout où nous le pensons possible. Avoir une vision de long terme. Et agir avec une éthique nouvelle et vraie, cette fois.

Bien sûr, nous courrons vers moins de projets : nous ficherons la paix aux aveyronnais et à d'autres (je dis cela toujours avec humour) mais, au moins, nous soulèverons moins de méfiance et les éoliennes redeviendront le symbole de propreté qu'elles ont lontemps été dans la conscience populaire.

chatbotte
Nouveau

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Admin le Sam 3 Avr - 18:07

De toutes façons, vu le vent politique actuel en France, c'est plus que l'Aveyron qui ne verra plus d'éoliennes.
Je comprends cette façon de voir, mais quel critère pour séparer le beau du laid, l'identitaire du reste, le respectable du non respectable ?

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par chatbotte le Sam 3 Avr - 18:33

Bonjour.

Il est vrai que le regard que nous portons sur les paysages est éminemment subjectif, à l'instar de celui que nous portons sur une oeuvre d'art.
Je suis pour une nouvelle éthique des promoteurs. Celle-ci me semble s'imposer : ce sont des manoeuvres trop souvent irrespectueuses du citoyen qui sont à l'origine de la fronde actuelle contre les éoliennes et notre discrédit.

Concernant la beauté :

Nous intervenons sur des territoires qui appartiennent d'abord à ceux qui y vivent. Nous intervenons sur des bassins de vie. Nous ne pouvons plus nous permettre de transformer des zones naturelles en zones industrielles avec un discours qui vient en maquillage. Car le problème est que ceux qui y vivent, eux, reconnaissent le plus légitimement du monde une qualité supérieure à leurs paysages. Et plus que la qualité d'un paysage, c'est une qualité de vie, qui fait partie de leur patrimoine, qui leur semble remise en cause. Voilà pour l'échelle locale. Et à l'échelle nationale, il y a toute la poésie de VGE...

A la rigueur, si nous étions honnêtes, nous indemniserions chacun des habitants qui serait troublé par la vue nouvelle des éoliennes.

Concernant la respectabilité :

Nous savons pertinemment que ce sont les diminutions de GEZ qui commandent au niveau communautaire l'implantation de nos éoliennes. Mais nous savons aussi pertinemment que la France est l'un des pays d'Europe les moins concernés, et pour cause. Donc nous savons pertinemment que le discours écologiste n'est pas le plus fondé en France ;
même avec un discours internationaliste, tant la France n'est rien au regard de la Chine ou d'autres super puissances fortement émettrices (EU, Inde, etc.).

La question que je me pose est la suivante : faut-il que nous changions de discours ? C'est à dire faut-il assumer notre rationalité d'entreprise privée ? Au lieu de voguer entre 2 eaux, l'eau environnementaliste, qui ne serait ni celle du capitalisme, ni celle du collectivisme. Nous avons jusque là avancé quelque peu masqué, mais nul n'est dupe. Assumer ce que nous sommes suppose, pour retrouver de la crédibilité, de ne plus investir là où nous savons pertinemment que nous batissons notre profit sur des dégradations sociales et humaines que la presse relate peu ou prou chaque jour.

Concrètement, toujours selon la même illustration : si je sais que je vais massacrer un territoire reconnu emblématique par une frange significative de la population locale en Aveyron, dois-je y aller au motif que je sais que, en cas de réussite, je rentabiliserai mon investissement ?

Jusqu' à présent la réponse a toujours été oui.
Mais un peu d'humanisme, d'altérité, de goût autre que celui du rendement, changera peut-être notre image.

Pure réflexion de ma part. Je n'ai pas d'avis.

chatbotte
Nouveau

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comment se porte l'éolien Français

Message par gallais le Dim 4 Avr - 11:36

Bonjour!
Vous allez lancer un bon débat, et je suis comme vous je n'ai pas trop d'avis sur ce sujet-là!!!
Merci

Fred

gallais
Assidu

Messages : 236
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Admin le Dim 4 Avr - 22:29

Je comprends bien cette opinion, très respectable.
Je suis par contre choqué à l'idée de différencier une zone de l'autre sur simple critère subjectif.
Une éolienne n'est ni plus belle ni plus laide en Aveyron ou en Eure-et-Loir.
Pourquoi alors vouloir préserver un site plutôt qu'un autre ? Si la machine enlaidit, pourquoi ne pas respecter un habitant plutôt que l'autre ?
Si elle enlaidit à un tel point qu'on ne doit pas la mettre à un endroit "
joli"
, il ne faut alors la mettre nulle part, non ?

Sur ce, je suis bien sûr pour une approche éthique du développement éolien, mais éthique et € ne font pas toujours bon ménage.

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par chatbotte le Dim 4 Avr - 23:36

Nous avons toujours nié la valeur que la population donne à son territoire, nous confrontant à un conflit assumé, tranché par le préfet.

En un sens, nous avons toujours traité les populations de manière identique, objective, en mettant chacun de leurs paysages sur le même plan... c'est à dire en niant la valeur même de ces paysages.

Nous avons un problème dès l'instant que nous souhaitons prendre en compte cette valeur, dans le cadre d'une nouvelle éthique, qui, selon moi, s'impose. A ce moment là, soit nous jugeons par nous mêmes. Mais nous ne sommes pas légitimes. Soit nous tentons d'apprécier la valeur que la population locale donne à son paysage. Là où elle est très hostile, il faut croire que ce paysage à une grande valeur, là où elle ne l'est pas, peut-être que le paysage en a moins... Ce peut-être une méthode de mesure. Mais les enjeux locaux ne tiennent pas seulement aux paysages...

Dans tous les cas, nous devons impérativement, désormais, tenir compte de la subjectivité de ceux qui vont devoir vivre avec nos mâts. Nous devons impérativement tenir compte de leurs passions, de leurs tourments, de la valeur affective qu'ils donnent à leur terre, de la qualité de vie qui les a parfois amenée sur celle-ci. Nous savons très bien que les procédures ne servent qu'à canaliser une posture qui nous caractérise depuis le début : celle du déni des aspirations locales. Avant ces procédures, certaines de nos conduites furent encore plus criticables... Des années après, elles nous sont toujours rappelées.

En niant la subjectivité locale, nous avons traité toutes les populations d'égale manière... En fait, un traitement objectif des populations, pour nous, ça a toujours été jusqu'à présent de faire la négation des populations. Mais faire ainsi la négation de la subjectivité locale, cela nous a conduit à nous implanter (ou non) au prix d'un impact social, d'un coût social énorme...Que nous payons, in fine, aujourd'hui.

Nous aurions dû agir avec plus de discernement, ne pas faire semblant de ne rien voir, nous en remettant un peu trop facilement au préfet pour régler nos conflits. Si nous avions été moins agressifs en Aveyron, par exemple, peut-être certaines oppositions ne seraient-elles pas cristallisées comme elles le sont aujourd'hui. Nous devons changer notre image. Et donc, nos pratiques.

chatbotte
Nouveau

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Carré Jean le Lun 5 Avr - 10:56

A chatbotté,
Oui, l'Aveyron est une belle règion que je ne connait pas assez.
Mais pourquoi faire tant de bruit contre l'éolien qui est réversible, beau ou laid, selon les gouts.
Alors que les pollutions engendrées par le nucléaire ne le sont pas à l'échelle humaine, et les chimiques bien peu.

Quand aux paysages, je craint que les pollutions les détruisent et nos enfants avec.

Les éoliennes retrouverons leur lettres de noblesse lorsque par leurs performances elles deviendrons plus utiles
quelles ne sont et contriburont au bien être de la société, de l'humain.

Carré Jean
Assidu

Messages : 155
Date d'inscription : 06/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par chatbotte le Lun 5 Avr - 11:28

Bonjour,

J'ai pris l'Aveyron en illustration pour observer ce qui s'y passe, à défaut d'y être encore intervenu.

Je pars d'un constat : nous ne sommes plus crédibles. Là où nous passons, nous sommes le diable. Notre discours pseudo-philanthropiste ne passe plus. Les populations locales se sentent sacrifiées. Elles n'ont aucune envie de voir leur cadre de vie sacrifié au nom d'un intérêt supérieur, d'ailleurs contesté, que nous défendrions.

Si nous en sommes là aujourd'hui, c'est parce que ce discours fondé sur "
le bien-être de la société"
que nous apporterions est véu comme mensonger, plus que jamais. En effet, à force de vouloir intervenir partout où il y a un potentiel, nous avons dessiné mille et un points d'opposition, au point qu'existe maintenant toute une société, toute une ruralité qui nous identifie comme, au contraire, des menteurs cupides pour résumer. Or, ce ne sont pas les performances futures des éoliennes qui changeront la donne. Parce que, au fond, on sait bien que le développement éolien en France pose question dans son principe-même. Parce que les locaux pensent à leur capital, et ils ont raison. Et parce que, financièrement, jamais plus nous ne pourrons leurs verser d'aussi bonnes compensations.

Nous ne sommes jamais rentrés dans le débat du beau, du laid, etc : c'est un débat que nous avons nié, refusé. De la même manière, il ne nous appartient pas de nous prononcer sur l'avenir des paysages. Je crois que nous devons, pour la première fois, écouter. Ecouter les seuls qui sont fondés à avoir un avis sur leur capital, leur patrimoine : les locaux. Prenons conscience que nous intervenons dans un jardin qui n'est pas le nôtre... Ce sera une révolution.

Nous ne pouvons pas discuter la vision qu'a le local de son "
chez lui"
, de son capital, de son patrimoine (paysager, etc.). S'il y a du bruit, c'est parce qu'en mille points du territoire, nous avons fait pire que ne pas discuter : nous avons dénié.

chatbotte
Nouveau

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Carré Jean le Mar 6 Avr - 9:03

Bonjour,

Oui, c'est vrai.

En province l'évolution est très pondérée et sage.
Je crois que le passage se fera par l'individualisme, l'essais personnel ou famillial.
Il faut donc là qu'il n'y ai pas de désillusion au départ, car dans le millieu de la France,
et dans nos portemonaies (pas très large), "
un sou, c'est un sou"

Carré Jean
Assidu

Messages : 155
Date d'inscription : 06/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par olivier le Mar 6 Avr - 9:29

chatbotte a écrit:
A la rigueur, si nous étions honnêtes, nous indemniserions chacun des habitants qui serait troublé par la vue nouvelle des éoliennes.

Ça si c'est pas réducteur...

Ça voudrait dire qu'avec un peu d'argent on pourrait faire accepter tout à n'importe qui ?
D'un paysage "
massacré"
(entre guillemet car c'est 100% de l'avis subjectif qui n'a absolument pas de valeur supérieure à un autre) pour une personne, on passerait à un moindre mal ?

Et puis faut arrêtez avec l'argument facile de la population trompée.
Depuis presque le début des procédures de développement de l'éolien y'a les enquêtes publiques, et sauf cas rares, lorsque le commissaire enquêteur émet un avis défavorable , et bien le Préfet suit le même avis.
Et qu'on ne vienne pas dire que le commissaire enquêteur est corrompu ou quoi que ce soit, dans une enquête publique si la majorité des gens de viennent même pas voir le dossier c'est que cela les laisse indifférent et c'est tout. Et ne sortons pas les fameux sondages des anti-éoliens, vous savez ces fameux sondages du net où la même personne peut voter plusieurs fois sans problème (et après ces débiles vont te sortir des chiffres farfelus en parlant au nom des "
français"
).

Bref, le débat sur la paysage n'est en pas un car trop subjectif. Ne parlons pas d'enlaidir ni d'embellir, mais parlons uniquement de chose quantifiable : de la production d'électricité renouvelable décentralisée.

Les oppositions en France sont nés d'un tout petit groupe d'individus qui ont du temps, de l'argent et un intérêt à ce que cette filière ne se développe pas dans ce cher pays où un certain lobby dicte plus ou moins ces lois énergétiques centralisées depuis 30ans.

Comme par hasard, dans les tête pensantes, on retrouve des étroites collaborations avec ce lobby, des personnes à très haut revenus et possédant comme par hasard des domaines classés, une majorité de climatosceptiques, bref, finalement quasiment aucune personne travaillant, ayant travaillé ou ayant étudié dans le domaine de l'environnement, bizarre non?

olivier
Assidu

Messages : 188
Date d'inscription : 09/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par chatbotte le Mar 6 Avr - 10:06

Bonjour Olivier,

J'ai trouvé un forum où l'expression est posée et respectueuse : qu'elle le reste.

Je suis moi-même, si on ne l'avait pas encore compris, dans l'éolien. J'y occupe un poste à responsabilités, comme on dit. Je m'interroge sur ce que nous avons fait.

On ne peut pas contester le droit à un citoyen d'être contre les éoliennes. Certains sont humbles et sans pouvoir, d'autres mieux placés. Ce n'est pas parce que l'on a été ancien Président de la République que l'on perd sa crédibilité.
J'ajoute qu'il est normal de trouver des opposants qui ne soient pas forcément dans l'éolien car nous intervenons sur un champ qui excède le seul périmètre de l'éolien : c'est l'identité, complexe, de la ruralité.

Un monde, une économie, la nôtre, pénètre une autre sphère, un autre champ, investi par quantité d'enjeux qui n'ont pas forcément vocation, je dirais même qui n'ont aucune raison naturelle, de s'inféoder à l'éolien. Dénier sa crédibilité à un opposant au motif qu'il n'est pas dans le secteur de l'énergie ou l'environnement, comme vous le faites, c'est considérer que partout où nous souhaitons intervenir, la terre a vocation à nous revenir, à se soumettre à notre logique, contre toutes les autres qui font encore le bonheur de vivre à la campagne.

Ne traitons plus avec ce mépris les opposants : nous sommes trop souvent intervenus comme des cow boys.

Quant aux procédures, que vous évoquez, je les ai toujours considérées comme le carcan dans lequel s'écoule notre venin. Elles le canalisent, mais elles ne l'annihilent pas.

Il y a un fait, qui à mon avis commande un autre discours que le vôtre : c'est l'opposition locale. C'est la société désormais méfiante, quand elle n'est pas hostile. Je voyais hier encore un syndicat qui se prévalait sur son site internet de ce que "
93% des français seraient pour l'éolien"
. "
L'éolien est plébiscité"
peut-on lire sur son site... Comment voulez-vous qu'avec un tel discours nous demeurions crédibles ?

Cessons de mentir, cessons de nous voiler la face, cessons d'aller au conflit avec la population locale, cessons d'instrumentaliser les procédures, de nous en remettre, in fine, au préfet pour arbitrer nos combats de boxe. Et prenons acte des arguments des opposants et des ressentis de la population locale. Bref, soyons enfin responsables.

chatbotte
Nouveau

Messages : 23
Date d'inscription : 25/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se porte l'éolien Français

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum