Mont des 4 Faux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mont des 4 Faux

Message par Tony Aerts le Jeu 30 Juin - 23:54

Qui se souvient la société WindVision?
C'est le bureau Belge qui a réalisé le parc éolien d' Estinnes en Belgique,
comme première mondial utilisant 11 éoliennes Enercon E126/7,5MW.

Au début de l'année le gouvernement du Pays-Bas a livré tous les permits
pour la réalisation du parc 'Noordoostpolder' avec 38 éoliennes E126/7,5MW.

Et maintenant, il est temps que la France fait mieux n'est-ce pas?

WindVision s' attend au permis final dans quelques mois et donc le 'go ahead'
final pour la construction du parc éolien 'Mont des 4 Faux' (dep. Ardennes),
avec 52 éoliennes E126/7,5MW (parc de 390 MW donc) - INFO :

http://www.windvision.be/projets-en-fra ... es-4-faux/

(J'aime bien l'approche : s'identifier dans la beauté d'un paysage des plaines très larges et calmes,
paysage qui demande alors des éoliennes tournantes extremement calme..., et en effet,
chaque rotation demande plus que cinq secondes à puissance maximale de 7,58 MW.)


--------------------------------------------------------------------------
[size=85:1r279huh]
http://users.skynet.be/tony.aerts/windp ... bines.html
http://users.skynet.be/tony.aerts/Estin ... i2010.html
http://users.skynet.be/tony.aerts/Enerc ... bines.html
http://users.skynet.be/tony.aerts/Boeke ... imaat.html

Tony Aerts
Nouveau

Messages : 12
Date d'inscription : 04/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mont des 4 Faux

Message par pamaro16 le Mar 12 Juil - 21:57

Bonjour,
Voilà qui promet un méga chantier 😉

pamaro16
Habitué

Messages : 55
Date d'inscription : 07/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mont des 4 Faux

Message par tessine08 le Mer 15 Aoû - 22:46

bonsoir à tous,

en effet énorme projet au niveau national et européen. mais bon finalement le nombre de machines à été revu à la baisse de 52 au départ il sera de 47, et l'obtention du permis de construire prend un peu de retard, un problème de radar militaire et de hauteur de pales apparemment . ahhh les joies de l'administratif !

tout ça est un peu flou au sujet du parc rien de très officiel ne filtre . mais si ca ce passe bien les travaux devraient commencer début 2014... enfin je me tiens très informé ca serait l'occasion pour moi d'aller bosser la bas. Very Happy

vous aurez du nouveau si j'en apprend plus...

bye

tessine08
Habitué

Messages : 76
Date d'inscription : 11/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mont des 4 Faux

Message par tessine08 le Lun 3 Déc - 17:41

Bonsoir à tous !

ci joint un article pioché dans la presse locale concernant ce projet ...

L'armée retarde le parc éolien

RÉTHÉLOIS (Ardennes). Alors qu'il semblait définitivement ficelé, le plus gros projet porteur d'emploi dans les Ardennes, attend le feu vert du ministère de la Défense. Résumé.

CINQ mille hectares de superficie, sept communes concernées (1), 47 turbines, une puissance de 7,7 MW par machine et l'équivalent de la consommation électrique de 280 000 foyers. Des chiffres qui montrent l'enjeu du plus gros investissement (700 millions d'euros) en prévision en Champagne-Ardenne.
Ce méga projet, le plus puissant en France en terme de production électrique, suscite beaucoup d'espoirs dans le Rethélois mais il n'est pas encore définitivement finalisé.

Ce programme doit générer la création de 100 emplois directs sur une période d'exploitation de 20 ans et contribuer à environ 2 % des objectifs nationaux et 60 % de l'objectif départemental fixés pour l'éolien. Tout en permettant d'éviter l'émission annuelle de 245 000 tonnes de CO2. Un pas de géant dans la transition énergétique. Mais il se heurte à des freins invisibles qui risquent de faire anéantir un plan qui a pourtant le potentiel pour devenir le premier parc éolien à l'échelle européenne » observent les élus locaux directement concernés.
Alors que l'investisseur, Windvision, est parvenu à franchir tous les obstacles depuis 2008 (avis favorable lors de l'enquête d'utilité publique, obtention du permis de construire en 2012…), la société est toujours dans l'attente d'un arbitrage du ministère de la Défense.
En effet, le parc éolien du Rethélois se trouve situé dans la zone de coordination de l'armée de l'air et notamment d'un radar implanté sur l'ancien site de la BA 112 de Reims.
Si l'état-major a donné son accord pour la construction de 20 éoliennes, les 27 autres aérogénérateurs attendent toujours un positionnement officiel concernant la validation de leur implantation.
Face à ce mutisme et au non-positionnement de certains ministères (environnement et développement durable) et afin d'éviter que le projet devienne caduc à l'aube de la fin de son instruction (20 décembre 2012), un collectif d'élus locaux s'est mobilisé et donne, aujourd'hui, une conférence de presse, à Paris dans le cadre du Salon des maires.
« Alors que tous les feux sont au vert, le ministère de la Défense semble ne rien entendre. Il n'est pas envisageable de perdre une telle opportunité de développement et de laisser fuir un tel investissement. Car derrière ce projet il y a aussi près de 300 personnels de chantier durant les trois années de construction du parc. Qui plus est dans un département sinistré » souligne Arnaud Averly, suppléant de Béréngère Poletti..

La cohabitation

Conscients des efforts prodigués par Windvision à travers différentes analyses et solutions techniques mises en place pour proposer des mesures innovantes à l'armée de l'air, les élus souhaitent donc que le ministère de la Défense se positionne enfin et autorise la « cohabitation entre un radar en fin de vie et les 47 éoliennes du sud ardennais ».
Au-delà du 20 décembre, le projet du Mont des Quatre Faux pourrait en effet avorter. Le temps presse donc pour sortir une fois pour toutes de cette problématique. Et que le préfet puisse enfin statuer sur la demande d'autorisation d'exploiter et le permis de construire…

tessine08
Habitué

Messages : 76
Date d'inscription : 11/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mont des 4 Faux

Message par tessine08 le Mer 26 Juin - 19:25

Windvision : vent favorable aux éoliennes

RETHEL (Ardennes). Rebondissement dans le dossier du parc éolien du sud des Ardennes. Réticent au départ du projet, le ministère de la Défense a finalement donné son feu vert.

Au point mort en janvier dernier à l'issue d'une réunion glaciale au ministère de la Défense, le projet de parc éolien au Mont des Quatre faux vient subitement d'être réactivé.
Le ministre Jean-Yves Le Drian a en effet récemment informé par courrier la députée Bérengère Poletti qu'un agrément immédiat avait été donné à la société Windvision pour l'installation de 33 éoliennes, et éventuellement 6 autres « moyennant quelques aménagements ».

« 100 emplois pour les 20 ans à venir »

Une nouvelle forcément accueillie comme un soulagement par la parlementaire : « Tout n'est pas terminé, mais c'est une victoire car les choses semblaient mal engagées. Ce feu vert du gouvernement est aussi une bouffée d'oxygène pour l'économie et l'emploi dans le secteur, surtout si nous obtenons un accord pour effectuer la maintenance, ce qui pourrait créer 100 emplois pour les 20 ans à venir. »
Autre point positif, l'agrément en question ne se limite pas à ces 39 éoliennes, puisqu'il valide aussi l'idée d'une implantation de 22 autres à l'horizon 2019. Un véritable bond en avant donc, alors même que la proximité immédiate du radar militaire situé au nord de Reims semblait devoir faire capoter le projet.

Que s'est-il donc passé entre janvier et juin pour que la situation se débloque ? « Windvision (ndlr : la société à l'origine du plus gros dossier de ferme éolienne) a effectué de gros efforts pour convaincre le ministère », explique de manière sibylline Bérengère Poletti. Une déclaration confirmée par le courrier de Jean-Yves Le Drian, lequel souligne le fait que Windvision a donné « un accord de principe sur la prise en charge d'un radar relais quelle que soit la technologie utilisée. » En d'autres termes, la société financera l'acquisition et l'installation d'un nouveau matériel militaire, au prix le plus fort, afin de limiter les interférences liées aux éoliennes…
La lettre du ministre s'accompagne en outre d'une mise en garde voilée, en cas de non-respect de l'accord : « Notre objectif commun est donc que dès 2019, date d'installation de notre nouveau radar GM406, les 22 éoliennes restantes puissent démarrer leur production ». En résumé : pas de radar, pas d'éoliennes.

Sept communes concernées

Quels que soient les détails de cette négociation, chaque partie a toutefois pu sauver la face. L'Etat obtient la garantie d'un futur matériel haut de gamme, tandis que Windvision va pouvoir mener à bien son projet de parc éolien sur le territoire de sept communes du sud des Ardennes.
Un bras de fer dont les habitants espèrent, à terme, pouvoir tirer profit en dynamisant le marché de l'emploi.



Stéphane CUGNIER

« Ce n'est qu'une première étape »

L'avis favorable rendu par le ministère de la Défense concernant l'implantation d'un parc éolien est évidemment accueilli comme une bonne nouvelle par Delphine Poison, directrice de Windvision France. « C'est un grand pas », indique-t-elle.

Mais en dépit de cette avancée, la jeune femme reste prudente. « Ce n'est qu'une première étape. Il faut maintenant attendre la validation de la solution technique que nous allons proposer. Il faut donc faire preuve d'un peu de patience avant de se réjouir. Toutefois, nous sommes dans une bonne dynamique, notamment grâce aux élus locaux dont la parole a pesé. »

Concernant le déblocage de la situation, Delphine Poirson n'évoque pas de négociations financières sur l'achat du nouveau radar, mais insiste avant tout sur le travail mené en profondeur par ses équipes. « Nous avons beaucoup travaillé au cours des mois qui viennent de s'écouler. Nous avons regardé ce qui se faisait ailleurs, dans d'autres pays, pour prouver au ministère que cela pouvait fonctionner dans les Ardennes. Plusieurs réunions techniques ont ainsi été organisées, jusqu'à ce que nous trouvions un point d'accord respectant les attentes des deux parties. » Windvision a ainsi obtenu l'autorisation d'installer 17 éoliennes dans un premier temps, « en attendant que le reste du projet soit validé, afin de permettre la mise en place d'une vingtaine d'éoliennes de plus ».

Le prochain rendez-vous « technique » est maintenant fixé à la rentrée de septembre. Le dossier devrait pourtant connaître de nouvelles avancées avant la mi-juillet, à l'issue de nouvelles réunions de travail.

S. C.

tessine08
Habitué

Messages : 76
Date d'inscription : 11/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mont des 4 Faux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum