Article du Figaro

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Article du Figaro

Message par Admin le Ven 8 Fév - 22:59

A lire ici :

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine ... naque-.php

J'ai été consulté de nombreuses fois par la journaliste qui a écrit ce dossier, sur de nombreux points.

Heureusement, vue la teneur générale du contenu...

Suite demain dans Le Figaro, version papier.

Michaël

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Poète le Sam 9 Fév - 0:13

On sait déjà que plusieurs Figaro vont être achetés grâce au forum. :;
):

Poète
Assidu

Messages : 218
Date d'inscription : 07/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://madrileno.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Guy le Sam 9 Fév - 7:56

Bravo! Les arguments populistes développés par les groupes d'opposants à l'énergie éolienne sont repris intégralement et sans nuance dans cet article...
Et pourtant, c'est du vent!
Chacune des affirmations avancées par ces "
Don Quichotte"
des temps modernes (intermittence, bruit, ...) peut ainsi être démontée facilement.
L'information ne manque pourtant pas...

http://www.planete-eolienne.fr/idees_fausses.html
http://www.thewindpower.net/167-eolienn ... recues.php
http://www.gesves.ecolo.be/images/pqpas.doc

On en arrive ainsi à minimiser l'intérêt des éoliennes:
•Les éoliennes produisent de l’énergie électrique sans rejeter de CO2 dans l’atmosphère.
•Les émissions de gaz polluants (le souffre par exemple, qui est à l’origine des pluies acides) sont également inexistantes.
•Les éoliennes ne produisent pas de déchets difficiles à éliminer et ne consomment pas de combustible.
•Les éoliennes sont facilement démontables.
•Le coût global de l’énergie produite reste raisonnable.

Alors, bientôt un autre article plus complet?
La vraie raison de l'opposition aux éoliennes est que certains ne veulent pas voir ces machines encombrer le paysage visible à partir de leur petit jardin...

Guy :mrgreen:

Guy
Accro

Messages : 290
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Admin le Sam 9 Fév - 12:07

Ne vous sentez pas obligé d'acheter la version papier, sauf si vous manquez de papier toilette. Le seul point intéressant est la carte de sites et projets, que je compte exploiter bientôt.

Dire que j'ai passé du temps et fais des efforts pour aider cette journaliste... Qu'est ce que ce saurait sinon !

Pfffffff....

Michaël

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par meteo le Sam 9 Fév - 15:20

C'est incroyable. L'argumentaire de certains sites repris texto. Notamment à propos du CO2. Sur ce point il faut absolument qu'une réponse claire soit médiatisée, et que les personnes concernées (responsable du RTE, etc...) s'expriment. Sinon, on laisse se développer une bombe à retardement. La plupart des gens sont favorables à l'éolien mais sans être au courant de ce débat et des arguments des uns et des autres. Suite à de tels articles ils risquent de tomber vraiment de haut et d'avoir l'impression que l'éolien est une arnaque incroyable.

Je ne comprends pas non plus pourquoi on ne retrouve jamais mon argument principal sur les éoliennes et les émissions de CO2 dans le contexte de la France (pas même chez les pro-éoliens), est-il erroné? Les anti-éoliens avancent que la production éolienne se substituera au nucléaire uniquement (car ne produisant pas à la demande il ne peut assurer le pic de production journalier assuré en grande partie par le thermique mais ne peut servir de pour la production de base, rentrant en cela en concurrence avec le nucléaire dont la production varie trop lentement pour compenser les irrégularités de la consommation), voire même qu'à cause de l'irrégularité des éoliennes la production nucléaire devrait, par sécurité, être plus diminuée que ne produisent les éoliennes, auquel cas les éoliennes auraient contribué à augmenter la part de l'électricité produite à partir des centrales thermiques, contribuant indirectement à augmenter les émissions de CO2 dans le cas de la France.

Ma réponse est la suivant: la nuit les centrales nucléaires françaises produisent trop d'électricité, la France ne diminue pourtant pas la production nucléaire pour la rendre égale au minimum nocturne de la consommation, mais exporte ce qui est en trop. Pourquoi cela changerait-il maintenant qu'il y a l'éolien en plus? Pourquoi maintenant on changerait de stratégie en diminuant la production nucléaire afin de ne pas augmenter la production totale quand les éoliennes produisent? D'autant plus que les exportations électriques de la France ont diminué ces dernières années, nos voisins sont habitués à nous acheter plus d'électricité pendant la nuit. Donc je ne vois pas pourquoi la production éolienne en trop ne serait pas exportée, se substituant à des centrales thermiques à l'étranger. Et le jour, la production nucléaire ne peut assurer le pic de consommation, les variations de l'hydrolique ne suffisent pas non plus, si bien qu'on doit avoir recours aux centrales thermiques. A ce moment-là, on n'exporte plus, et nos éoliennes se substituent à nos centrales thermiques.

Dans tous les cas, les éoliennes se substituent à des centrales thermiques, tantôt en France tantôt à l'étranger.

Quant à la diminution de l'intérêt de l'éolien du au fait que les centrales thermiques doivent produire de manière plus irrégulières pour compenser les variations de la production des éoliennes, donc avec un rendement moins bon, je l'avais calculée. A partir des données allemandes (pays où le vent est le plus irrégulier) pour une production annuelle de 7% de l'électricité consommée, en tenant compte de cette correction (en retranchant de la production éolienne l'énergie correspondante au surplus de combustible utilisé pour compenser l'irrégularité de l'éolien), c'est comme si elles n'avaient produit plus que 6,45% de l'électricité consommée. C'est dommage, mais ce n'est pas la mort, 92% de la production des éoliennes restent bel est bien substitués au thermique. On est loin des éoliennes qui ne seraient que des loeurs et qui ne permettraient aucune économie de combustible ni diminution de CO2.

On peut citer encore d'autre choses, comme le fait que les centrales qui régulent l'irrégularité de l'éolien ne seront pas toujours polluantes. La biomasse est utilisée de plus en plus, des STEPs peuvent encore être construites, il y a de grands projets de centrales thermiques solaires dans le Sahara, qui produiraient à la demande et alimenteraient aussi l'Europe, compensant sans problème l'irrégularité de la différence consommation-production des différents pays européens. Ou encore le foisonnement probablement très intéressant à l'échelle ouest-européenne.

Mais tout ça on l'entend peu souvent, notamment mon argument principal sur l'exportation de l'électricité en trop la nuit, ça me semble tout-à-fait pertinent, si cela était confirmé par le responsable du RTE, cela réfuterait une fois pour toute l'argument selon lequel les éoliennes n'auraient aucun effet sur les émissions de CO2, voire les augmenteraient. Dans un rapport du RTE je me souviens avoir lu que l'éolien, malgré son intermittence, diminuait la capacité thermique dont on avait besoin. Il n'y a hélas pas plus d'explications dans le document. Ca semble non seulement me donner raison, mais cela signifie qu'en plus, le parc produit même dans les conditions les plus défavorables une puissance minimale dont on peut être à peu près sur, si bien que l'on n'a plus besoin des installations thermiques correspondantes (donc non seulement substitution au combustible, mais aussi, dans une moindre mesure, substitution aux installations). Dommage qu'ils ne donnent pas plus de détails dans le document!

Je pense qu'il faux rédiger une réponse claire aux anti-éoliens sur ce point, puis qu'elle soit médiatisée.

meteo
Habitué

Messages : 65
Date d'inscription : 15/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.anti-religion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Guy le Sam 9 Fév - 18:10

J'ai bien entendu ton raisonnement.
Je voudrais y ajouter que même si l'éolien se substitue au nucléaire, c'est tout de même une bonne chose. La pollution, ce n'est pas que le CO2.
Le nucléaire n'est pas un mode de production renouvelable, et cela à double titre: il met en péril les générations futures et il utilise un combustilbe épuisable.

Maintenant, autre chose...
A mon avis, les acteurs de l'industrie éolienne se moquent éperduement des groupuscules opposants. Bon an mal an, ils installent les éoliennes sans perdre leur temps à discuter avec ces petits rigolos. Heureusement, les responsables politiques semblent (jusqu'ici) ne pas être dupes de ces discours délirants.

Guy :mrgreen:

Guy
Accro

Messages : 290
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Admin le Sam 9 Fév - 20:07

meteo, ton message est clair et juste. Mais on a là affaire à un journal qui a des lecteurs ciblés, et, sans vouloir faire de politique, on leur sert ce qu'ils veulent lire.

C'était écrit d'avance, que cet article serait anti-éolien. J'ai accepté d'aider, espérant :

1- influencer ce qui serait écrit (échec quasi complet...)
2- en tirer un peu de notoriété (et là ça marche)

Et cet article n'est ni le premier, ni le dernier, dans cette teneur. Le combat est long ;
perso ça me fatigue vite. Guy est assez fort là-dessus, et si tu as de l'énergie (!), vas poster sur le site du Figaro pour argumenter.

La réponse au anti-éoliens, pour moi, c'est mon site, et ce forum. C'est ainsi que je mène mon combat. N'espère pas obtenir un droit de réponse sur ce canard, ça irait à l'encontre de leur lectorat.

Râler, c'est bien. Avoir un support connu pour le faire, c'est plus dur.

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Admin le Sam 9 Fév - 20:49

Tiens, en passant, un lien sur Energie 2007 :

http://www.energie2007.fr/blog/index.ph ... nt-mauvais

Une analyse du papier du Fig !

(Merci à son auteur de parler de nous !)

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Admin le Sam 9 Fév - 20:52

PS : n'hésitez pas à vous exprimer aussi sur le site du Figaro...

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Admin le Sam 9 Fév - 21:00

Je vois avec plaisir que tu te laches, Guy ! Smile

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par vent de l'artois le Sam 9 Fév - 21:34

subjectif cet article du figaro.....


Dernière édition par 120 le Dim 10 Fév - 6:53, édité 1 fois

vent de l'artois
Assidu

Messages : 168
Date d'inscription : 02/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Energie2007 le Sam 9 Fév - 22:04

Bonjour à tous,

Ce qui m'étonne, c'est la place faite à des arguments comme ceux dénigrant le travail de l'administration ou jetant la suspicion sur les élus. Le Figaro magazine n'a pas pour habitude de relayer des propos de type "
tous pourris"
.

Cela dit, je ne suis pas spécialiste du sujet et vous savez sûrement mieux que moi si on passe aussi aisément du projet à la construction...

Energie2007
Nouveau

Messages : 25
Date d'inscription : 09/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.energie2007.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par meteo le Sam 9 Fév - 23:42

Guy a écrit:J'ai bien entendu ton raisonnement.
Je voudrais y ajouter que même si l'éolien se substitue au nucléaire, c'est tout de même une bonne chose. La pollution, ce n'est pas que le CO2.
Le nucléaire n'est pas un mode de production renouvelable, et cela à double titre: il met en péril les générations futures et il utilise un combustilbe épuisable.

Maintenant, autre chose...
A mon avis, les acteurs de l'industrie éolienne se moquent éperduement des groupuscules opposants. Bon an mal an, ils installent les éoliennes sans perdre leur temps à discuter avec ces petits rigolos. Heureusement, les responsables politiques semblent (jusqu'ici) ne pas être dupes de ces discours délirants.

Guy :mrgreen:

Oui, pour l'instant, sans fusion ni surgénération (qui ne verront peut-être jamais le jour?), le nucléaire n'est pas renouvelable, et à la limite, si on diminue la part du nucléaire en France il est bien possible qu'il y aie un effet de vase communiquant: l'uranium sera disponible plus longtemps et/ou pour plus de pays, donc au niveau global et sur une grande échelle de temps, aucun effet sur les émissions de CO2. La contribution du nucléaire dans la diminution des émissions de CO2 est actuellement de toute façon fixée par les réserves d'uranium exploitables.

Mais je ne sais pas ce que je dois penser du nucléaire d'une manière générale. C'est mieux si on peut s'en passer, mais il semble que la part des énergies renouvelables ne peut pas augmenter d'un seul coup. Doit-on, en attendant, produire tout le reste avec les centrales thermiques?

meteo
Habitué

Messages : 65
Date d'inscription : 15/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.anti-religion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Guy le Dim 10 Fév - 8:29

Non, il faut pour l'instant continuer à produire avec les centrales existantes, mais il faut mettre en oeuvre toutes les autres solutions pour pouvoir ne pas tout miser là dessus. Le problème de la France, c'est qu'il y a tellement de production nucléaire et qu'on est tellement persuadé que des solutions scientifiques vont être trouvées aux inconvénients de cette production nucléaire... que l'on ne voit pas très bien l'utilité de chercher autre chose.
Alors, bien sûr, pourquoi s'encombrer de toutes ces énergies renouvelables?

Guy :mrgreen:

Guy
Accro

Messages : 290
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par ronse vincent le Dim 10 Fév - 16:45

Non seulement notre civilisation est de plus en plus vorace d'énergie mais d'autres émergentes, e.a. en Inde et en Chine, avec un poids démographique bien plus lourd que la notre réclament leur part du gâteau. A peine en deux siècles notre civilisation (ou système) industrielle a réussi à arracher à notre planète la majeure partie de ses ressources fossiles accumulées en des millions d'années. Grâce à sa performance cette exploitation ne s'est pas limité au territoire national mais revêt des dimensions planétaires.
A partir de ce constat il apparaît que les énergies renouvelables sont appelées à jouer un rôle essentiel dans l'apport d'une solution durable au problème de notre approvisionement énergétique.
En première ligne des énergies renouvelables nous rencontrons l'énergie du vent.
- cette énergie mérite l'épithète de renouvelable: elle sera toujours à nos côtés, tant que notre terre existe.
- mais nous devons reconnaître qu'elle ne peut pas nous garantir une production continue (selon Rte cette énergie produira environ pendant 25% du temps)
- étant donné que la production électrique doit être garantie, il faudra donc la relayer substantiellement, c'est à dire à rato de 75% de son apport.
- question cruciale: comment se présente le partenaire de notre princesse éolienne? Dispose-t-il des mêmes lettres de noblesse que sa partenaire: est-il aussi pur? Renouvelable?
Ou s'agit-il simplement d'un charbonnier ?

ronse vincent
Nouveau

Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Guy le Dim 10 Fév - 17:09

Cher Vincent,
Ton raisonnement est basé sur une hypothèse erronnée.
Les éoliennes ne fonctionnent pas 25% du temps. Des petits rigolos se sont emparé de ce chiffre (qui s'appelle en fait le taux de charge) qu'ils ne comprennent visiblement pas bien pour lui faire dire ce qu'ils ont envie d'entendre.
Une éolienne ne fonctionne évidement pas 25% du temps à sa puissance nominale car cela reviendrait à admettre que le vent ne souffle que fort et 90 jours par an...
J'espère que tu admets cela...?
Une éolienne ne fonctionne évidement pas non plus tout le temps à 25% de sa puissance maximale...
En réalité, une éolienne tourne environ 80% du temps (soit plus de 6800 heures par an)! Parfois en ne produisant que quelques centaines de kW, parfois en produisant plusieurs MW... Toujours est-il que pendant ces 6800 heures, elle produit en moyenne 1/3 de sa puissance maximale (80% x 33% donne approximativement les 25% cités comme référence).
Et ce sont des chiffres vérifiés par l'expérience, pas des projections hasardeuses!
Une éolienne capable d'une puissance maximale de 2MW doit être considérée comme une machine capable de produire en moyenne 600 à 700kW pendant 80% du temps.

Guy :mrgreen:

Guy
Accro

Messages : 290
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par ronse vincent le Dim 10 Fév - 17:49

Merci d'avoir apporté cette rectification. Les éoliennes fonctionnent effectivement plus de 25 % du temps mais en finale elles ne fournissent que 25 % de leur énergie nominale. (en me basant sur les chiffres que vous apportez: capacité nominale 2 MW, production moyenne 0,65 MW x 80% du temps = 0,52 MW = 25% de la valeur nominale). Le problème de la supplétion sera donc moins rude: le charbonnier bénéficiera donc de temps à temps d'un souffle de vent, mais il finira par faire le gros du boulot (3/4).

ronse vincent
Nouveau

Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Guy le Dim 10 Fév - 19:17

Mais on ne demande pas au charbonnier de produire le reste.
Quand on installe une éolienne de 2MW, ce n'est pas pour augmenter la capacité de production du pays de 2MW, c'est pour pouvoir diminuer pendant 6800h/an la puissance d'une centrale thermique de +/- 650kW en moyenne...
Le charbonnier, il est pas content Crying or Very sad ... c'est autant d'énergie qu'il ne peut plus vendre Exclamation :wink:
Guy :mrgreen:

Guy
Accro

Messages : 290
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Admin le Dim 10 Fév - 19:57

Energie2007 a écrit:Bonjour à tous,

Ce qui m'étonne, c'est la place faite à des arguments comme ceux dénigrant le travail de l'administration ou jetant la suspicion sur les élus. Le Figaro magazine n'a pas pour habitude de relayer des propos de type "
tous pourris"
.

Cela dit, je ne suis pas spécialiste du sujet et vous savez sûrement mieux que moi si on passe aussi aisément du projet à la construction...

Bienvenue aux deux nouveaux !

Oui, en effet, on est assez proche de la diffamation. Mais ce n'est pas ce qui m'a le plus surpris dans cet article. Les affirmations, fausses, non vérifiées, sont légions. Il n'y a pas de vrai journalisme dans cet article. Juste une consigne suivie de casser de l'éolienne. Quand on a la puissance de feu du fig, ça fait mal. Mais bon, ce n'est pas le premier coup, ce n'est pas le dernier, et les éoliennes prospèrent malgré tout.

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par ronse vincent le Dim 10 Fév - 20:56

Non, on ne lui demande pas de produire le reste.
Au contraire, préférable serait l'abstinence totale.
Non seulement sa production est polluante (gaz effet de serre et autres polluants), mais en plus expirante (basée sur des ressources non renouvelables).
Il faut bannir d'urgence toute production d'électricité sur base d'énergies fossiles.
Pour arriver à cette fin il faudra développer beaucoup d'astuces:
- modération de la consommation.
- rationalisation de la consommation et de la production.
- ajustage de la demande d'électricité aux capacités de production (exemple: encourager la consommation électrique en période nocturne afin de diminuer la consommation diurne en période de pointe).
- développer les biocarburants et l'usage de la biomasse.
- développer la cogénération.
- développer l'éolien à condition de ne pas l'associer aux centrales thermiques et le rendre complice de leur pollution. voire parenthèse
- développer la recherche (fusion nucléaire, hydrogène, photovoltaïque...)
- développer l'énergie hydraulienne;

- moderniser la filière nucléaire. La 4me génération serait capable de diminuer de 50x sa consommation d'uranium.
- et j'en passe

J'ajoute encore une parenthèse sur l'éolien:
- Si l'énergie éolienne se substitue aux centrales thermiques c'est une bonne chose.
- Si l'on doit relayer la carence des parcs éoliens par de l'énergie thermique c'est néfaste. (le remède est pire que le mal)
- L'idéal serait de bannir toute production électrique sur base d'énergie fossile. Mais dans ce cas de figure les centrales éoliennes deviennent inutiles ou inopérantes (il n'y a plus lieu de les substituer au thermique ou il n'y aura plus de thermique pour les relayer en cas de panne de vent).
Sur cette toile de fond je me pose beaucoup de questions sur l'engouement/frénésie pour la filière éolienne.
On peut considérer que l'éolien peut être utile dans un court terme, tant qu'on n'est pas sorti du fossile. Dans certains cas (marginaux) on peut stocker l'énergie éolienne par pompage dans un barrage supérieur. Si elle pouvait être utilisée à produire économiquement de l'hydrogène ce serait aussi une solution. Mais on n'en est pas encore là, loin de là. Question Question Question
Je pense sincèrement qu'il faut d'abord et surtout investir dans la recherche avant de gaspiller son argent dans les mégaprojets éoliens.

ronse vincent
Nouveau

Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Guy le Dim 10 Fév - 22:48

ronse vincent a écrit:il faudra développer beaucoup d'astuces
Je pense qu'on le fait. Toutes les pistes que tu cites sont suivies.
ronse vincent a écrit:L'idéal serait de bannir toute production électrique sur base d'énergie fossile. Mais dans ce cas de figure les centrales éoliennes deviennent inutiles
Bien d'accord! Je n'aime pas les éoliennes pour elles même mais pour l'énergie qu'elles produisent. Le jour où cela n'est plus nécessaire, on démonte (facilement!) tout.
ronse vincent a écrit:On peut considérer que l'éolien peut être utile dans un court terme, tant qu'on n'est pas sorti du fossile
Tu ne veux pas écrire aux Figaro? :wink:
ronse vincent a écrit:Je pense sincèrement qu'il faut d'abord et surtout investir dans la recherche avant de gaspiller son argent dans les mégaprojets éoliens
L'argent "
gaspillé"
dans l'éolien, c'est des "
peanuts"
par rapport à l'argent (public et privé... celui qui trouve décroche le gros lot) consacré à la recherche dans ce domaine.

Guy :mrgreen:

Guy
Accro

Messages : 290
Date d'inscription : 09/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par olivier le Lun 11 Fév - 11:34

Je ne sais pas ce qu'il faut aux opposants à l'énergie éolienne pour leur faire comprendre que l'éolien n'augmente pas la production de thermique !

Même le RTE l'affirme dans son bilan 2007, c'est pas rien quand même !

Pour faire simple :

- Production en pointes sans éoliennes : Production thermique 100%

- Production en pointe avec éoliennes : Production thermique 75%, éolien 25%

Elle sont les centrales à charbon en plus ? Rolling Eyes


Pour réagir sur le pamphlet du Figaro, y'a quand même quelque chose qui me chiffonne : comment peut on prendre au sérieux des gens qui n'ont jamais travaillé de près ou de loin l'éolien ? Qui n'ont jamais étudié cette technique ? Qui n'ont jamais oeuvrés dans le milieu énergétique et environnemental ? Et qui ne sont finalement que de simples "
présidents"
d'associations, avec le même niveau d'expertise que n'importe qui, et le même poids que l'association des collectionneurs des boutons de manchette ?
On est hors du cadre du journalisme, on est dans de la propagande pure et dure, on s'en fout des sources, on veut faire passer un message, aussi nauséabond soit-il...

olivier
Assidu

Messages : 188
Date d'inscription : 09/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par meteo le Lun 11 Fév - 17:25

Une image semble assez généralisée, celle du MW éolien à côté du MW thermique, le tout devant absolument produire 1MW en permanence, la centrale thermique produisant donc en moyenne 0.75 MW et l'éolienne 0.25 MW si celle-ci a un taux de charge de 25%. Le tout se substituerait à un MW nucléaire qui ne serait plus produit, donc au final on remplacerait 0.75 MW "
propres"
par du thermique. J'ai déjà parlé du cas particulier de la France à presque 80% nucléaire entourée de pays utilisant peu ou pas le nucléaire, et on a vu que même dans ce cas l'éolien français se substitue au thermique.

Le cas du nucléaire est compliqué, mais même si l'on ne s'interdit pas de l'utiliser, il ne peut pas répondre à tous les besoins mondiaux plus de quelques années (manque de combustible, dont le prix a d'ailleurs explosé fin 2007, je ne sais pas comment ça se passe depuis). Avec la technologie nucléaire actuelle il y aura toujours une grande part qui ne pourra pas être assurée. Il est avantageux de produire la partie la plus importante possible de cette part avec les énergies renouvelables, dont l'éolien, on remplace alors une production fortement polluante par une production propre.

Par ailleurs, à l'échelle d'un pays, la production éolienne n'atteint jamais sa capacité totale installée. En Allemagne, sur 22000 MW installés (20500 début 2007) on atteint les 16000 (autrement dit les 3/4!) que très rarement (et le record est de 17136 MW le 11 janvier 2007, les éoliennes avaient produit plus que les centrales nucléaires). C'est comme si notre MW éolien ne produisait jamais plus de 0.75 MW. Pourquoi prévoir 1 MW thermique à côté du MW éolien, qui compenserait la différence (1 MW - production du MW éolien) ? Au pire il suffirait d'installer 0.75 MW de thermique. Et la production du réseau éolien n'atteint jamais 0 MW, même si l'Allemagne n'est pas le meilleurs exemple car dans ce pays elle peut en effet tomber très bas même si c'est rare, dans l'année 2007 il y a eu 50 jours avec une production moyenne inférieure à 1000 MW, et 18 jours avec une production moyenne inférieure à 500 MW, record: 262.3 MW le 7 octobre). Sachant que les pics et les creux de courte durée peuvent aussi être lissés de différentes manières (STEPs, barrages), on peut encore diminuer la capacité de notre "
MW thermique"
.

Les résultats s'améliorent si l'on ne considère pas l'Allemagne comme isolée, mais que l'on rajoute l'éolien des pays limitrophes, à condition que les pays sont bien raccordés entre eux, d'autant plus que les autre pays bénéficient souvent d'un vent plus régulier. Par exemple en Espagne sur 14000 MW installés, en janvier on est rarement passés en dessous des 1000 MW, et à mes souvenirs jamais en dessous de 500 MW. La production varie peu à l'échelle d'une journée, c'est un autre monde. Actuellement, on a une situation très anti-cyclonique en Europe et pourtant ils stagnent à 2000 MW (à peu près 60% de leur production moyenne) depuis 6 jours grâce au détroit de Gilbraltar qui reste venté.

La capacité de notre "
MW thermique"
peut encore être réduite. Et de plus en plus, il pourrait être renouvelable lui aussi. Voir notamment les projets de centrales thermiques solaires (qui produiraient à la demande toute l'année) dans le Sahara, prévues pour alimenter aussi une partie de l'Europe.

meteo
Habitué

Messages : 65
Date d'inscription : 15/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.anti-religion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Admin le Lun 11 Fév - 20:17

J'ai de nouveau échangé plusieurs mails aujourd'hui avec l'auteur de cet article. Elle semble plus avoir été abusée qu'autre chose ;
les antis étant rodés et habitués à embobiner les journalistes. Les pros maitrisent moins visiblement la communication. Là où j'en suis le plus sur le cul, c'est la croyance affirmée dans les nuisances sonores. Tout le monde devrait aller au moins une fois au bas d'une éolienne...

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Tyco le Lun 11 Fév - 20:34

Je ne comprends pas cette lutte entre énergie thermique et énergie éolienne. En France, il y a toujours des centrales thermiques en route pour faire la régulation d'électricité.

Et ben, quand le vent tourne, c'est bon à prendre, il y a donc moins de thermique, c'est tout. Le nucléaire ne peut évidemment pas changer au ryhtme du vent. C'est donc 100 % écologique et on fait pas plus de thermique.

Et vu la quantité d'éolien par rapport au reste (<
1% !), ca ne peut pas être bcp différent pendant un moment !!

Maintenant, que ca reste "
cacahuete"
sur le bilan CO2 (J'ai calculé que l'éolien en France est équivalent à 700 000 voitures) , c'est sûr, mais c'est comme toutes les mesures écologiques : il va falloir en accumuler des centaines, de mesures, pour changer notoirement l'environnement !!

Et puis dire que les éoliennes tournent 25% du temps est une erreur, comme dit plusieurs fois dans cet article. Mais à l'échelle de la France voire de l'Europe, c'est encore plus idiot : Les vents diffèrent d'un endroit à l'autre, mais au global (et c'est ça qui intéresse les producteurs), ca se moyenne très fortement et c'est beaucoup plus régulier (et en plus, ca se prévoit bien par la météo).

Tyco
Nouveau

Messages : 26
Date d'inscription : 22/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Article du Figaro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum