Forum de l'énergie éolienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Valise rigide à roulettes pivotantes AmazonBasics – 68 cm
45.14 €
Voir le deal

Thèse sur le syndrome de l'édification mouvementée.

Aller en bas

Thèse sur le syndrome de l'édification  mouvementée. Empty Thèse sur le syndrome de l'édification mouvementée.

Message par Argiliere le Mer 26 Mar - 9:19

Par tous les temps, les civilisations, les pouvoirs, et les religions ont voulu matérialiser leur puissance par l'édification de grande hauteur, les pyramides, les chateaux, les cathédrales, etc.
L'avènement du béton a permis d'aller plus haut, il est intéressant de voir aujourd-hui encore les dirigeants sièger dans les étages supérieurs, à l'égal du coq qui perche au plus haut dans le poulailler.
Depuis toujours les populations sont invitées à visiter ces lieux de grande hauteur et les excursions sont organisées en grand nombre.
On peut dire que la population est acquise à la contemplation des édifices de grande hauteur, même les grands pylones ne choquent pas tant ils sont inscrits en témoin du progrès matériel.
Par contre notre civilisation, qui est moulée par des siècles d'édification statique, n'est pas adaptée pour accepter l'édification mouvementée.
Déjà les moulins à vent avaient suscité des réactions, alors il ne faut pas s'étonner si aujourd'hui, l'édification des éoliènes de grande hauteur suscite autant de réactions passionnelles.
Pour ces gens là, qui ne peuvent briser la carapace séculaire, qu'importe les prouesses techniques qui sont insérées dans ces grands oiseaux blancs, pour transformer l'énergie du vent en énergie électrique, non décidément il leur faut mordre la main qui les soigne.

Argiliere
Nouveau

Messages : 5
Date d'inscription : 12/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Thèse sur le syndrome de l'édification  mouvementée. Empty Re: Thèse sur le syndrome de l'édification mouvementée.

Message par Admin le Jeu 27 Mar - 20:14

C'est une approche intéressante du sujet. C'est vrai que le mouvement associé à la hauteur peut impressionner. Un peu comme si on parlait de grands animaux. Mais à une époque des avions, des fusées et des stations spatiales, il conviendrait de ne pas être impressionné par de simples... moulins blancs ! :;
):

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Thèse sur le syndrome de l'édification  mouvementée. Empty Re: Thèse sur le syndrome de l'édification mouvementée.

Message par Argiliere le Sam 29 Mar - 11:20

Les économies d'énergie, l'isolation, et l'exploitation des énergies renouvelables sont devnus une exigence de salut publique.
Les économies d'énergies ne ferons pas baisser la consommation, mais atténueront seulement son augmentation.
Actuellement en écrivant cet article, j'augmente la cosommation d'énergie et dans un avenir très proche Internet va devanir un très gros consommateur d'énergie électrique.
Or, dans ce contexte, il se trouve que la production d'électicité par l'éolien collectif est perturbé par des opposants militants. Ils accepteraient seulement la production individuelle.
Cette position est égoïste, car seuls les grands propriétaires pourraient en bénéficier. C'est comme si on était contre l'assainissement collectif au profit de l'assainissement individuel, seules les grandes et moyennes propriétés pourraient installer un exutoire copable de fonctionner avec satisfaction.
Les magnifiques progrès de la technique éolienne permettent maintenant à des machines de produire jusqu'à 2m.w. de puissance.
Je félicite les ingénieurs, les techniciens les ouvriers qui ont mis au point ces puissantes machines.
Attention, je ne cautionne pas gestion financière du système et la distribution de dividendes à tout va.
Je défend le moyen de produire de l'électricité via l'énergie du vent, comme je défend tout autre moyen reconnu fiable d'utiliser les autre énergies renouvelables.
Il y a quelques années de ça, les critiques envers l'éolien collectif se résumaient bien souvent à la protestation de gens bien installés qui voyaient d'un mauvais oeil la moindre modification de leur horizon.
On était loin de l'hystérie actuelle, qui va jusqu'à conduire les plus véhéments à se réjouir d'un incident voir d'un accident survenu à une éolienne. Il faut leur rappeler que l'éolien c'est des machines et des hommes, et qu'un ouvrier de maintenance peut toujours, à un moment on a un autre se trouver à l'intérieur.
Je ne connais pas l'avenir réservé à l'éolien, mais d'ores et déjà, à voir les déviations perverses à son encontre, je suis inquiet, iront t-ils jusqu'à l'assaut contre les machines ?.
A ce que je peux voir, la minorité véhémente se trouve être du sexe masculin!. Pure coïncidence ou faut-il y voir une frustation de l'égo masculin face à ces grands bras imposants qui tournent d'une force tranquille et majestueuse, ou encore y perçoivent-ils d'immenses phallus et ainsi ce voient-ils rabaissés au rang de nains !.
Heureusement je connais d'autres gens qui se complaisent à venir admirer ce mouvement majestueux des grandes pales qui produisent d l'électricité à partir d'una énergie gratuite.

Argiliere
Nouveau

Messages : 5
Date d'inscription : 12/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Thèse sur le syndrome de l'édification  mouvementée. Empty Re: Thèse sur le syndrome de l'édification mouvementée.

Message par Admin le Lun 31 Mar - 13:49

L'attaque contre les machines a déjà eu lieu en France, à Roquetaillade il y a deux ans. Une éolienne détruite pas le feu. Je ne serai pas surpris que ça recommence, même si je pense que les incriminés sont largement minoritaires. J'aime bien l'expression "
Des machines et des hommes"
. Mais je ne doute pas que les hommes en question doivent se faire agresser vocalement lors de leur travail, comme ceux qui réparent les radars automatiques. Un témoignage d'un commercial va dans ce sens : il me disait avoir été insulté par des amis car il vend des éoliennes, comme d'autres vendent des canons !

Oui, la connerie est majoritairement masculine... Pourquoi, je ne sais pas, les femmes ont peut-être plus les pieds sur terre et le sens des priorités. Mais à notre décharge, j'ajouterai aussi que les pro-éoliens semblent aussi majoritairement masculins ! :;
):

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Thèse sur le syndrome de l'édification  mouvementée. Empty Re: Thèse sur le syndrome de l'édification mouvementée.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum