Communiqué de presse de Planète Eolienne

Aller en bas

Communiqué de presse de Planète Eolienne

Message par Admin le Lun 12 Fév - 19:49

Je relaie ci-dessous un communiqué de presse de [url=Planète Eolienne][/url] :

Jusqu'au vendredi 2 février 2007, se réunissent, à Paris, les 500 scientifiques du Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) des Nations Unies, dans l'objectif de procéder à une évaluation de l'état des connaissances relatives au changement climatique.

C'est l'occasion de rappeler que les éoliennes sont des outils remarquables de production d'électricité, qui contribuent de façon très positive aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En effet, non seulement les éoliennes ne créent pas de gaz à effet de serre dans leur cycle de production, mais leur bilan énergétique global est très rapidement positif.

Ces deux points méritent d'être approfondis :
1) La puissance globale fournie, au niveau mondial par les éoliennes, était supérieure à 71 000 MW fin 2006 ;
ceci ne représente qu'environ 0,5% de la production électrique globale mais le potentiel d'exploitation de l'énergie éolienne est énorme (la croissance est de 25 % par an depuis plusieurs années).
2) Le bilan énergétique des éoliennes est très positif par rapport aux centrales de production électrique classiques. Le bilan énergétique (encore appelé balance énergétique) d'une éolienne est défini comme la différence entre la quantité d'énergie que produira l'éolienne durant son cycle de vie et l'énergie utilisée pour fabriquer, installer et entretenir cette éolienne durant son cycle de vie.

Calculer le bilan énergétique d'une éolienne, c'est donc répondre à la question : Pendant combien de temps, une éolienne doit-elle fonctionner afin de remplacer l'énergie utilisée pour sa fabrication, son installation et sa maintenance ?

Dés le début des années 90, des chercheurs se sont intéressés à cette question. Ces études montrent que le bilan énergétique des éoliennes est largement supérieur à celui des centrales thermiques à charbon, mais aussi des centrales nucléaires (1). Les éoliennes n'ont en effet pas besoin de combustible pour leur fonctionnement.

En 2006, un résumé de toutes les études relatives au bilan énergétique des éoliennes a été compilé par Cutler Cleveland de l'Université de Boston (2). Cette synthèse estime que, pour une durée de fonctionnement de 20 ans, l'énergie utilisée pour la fabrication, l'installation, la maintenance et le démantèlement d'une éolienne est récupérée en moyenne au bout d'une année de fonctionnement.

Les éoliennes sont aujourd'hui sorties de la marginalité. Avec 71 000 MW installés dans le monde (l'équivalent de la consommation électrique domestique de 71 millions d'occidentaux), les éoliennes participent avec efficacité à la lutte contre le changement climatique.

(1) Gerd Hagedorn, "
Kumulierter Energieaufwand von Photovoltaik und Windkraftanlagen,"
Lehrstuhl fur Energiewirtschaft und Kraftwerkstechnik, Technische Universitat, Munich, 1992.

(2) Lire notamment : [url:3p678kf4]thttp:
//www.
wind-works.
org/articles/EnergyBalanceofWindTurbines.
html[/url:3p678kf4]

Admin
Administrateur

Messages : 6144
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum